ECHO CHAMBER Episode 13 – Fa Césario (2ème partie)

 

valid-rss-rogers

Mon invité pour le treizième épisode est Fa Césario, artiste sonore et concepteur d’instruments électronique. Cet épisode s’agit de la continuation de nos premières discussions dans l’épisode 9. Vous pouvez trouver celui-là ici.

Dans la perspective d’insuffler de la vie dans la création en musique électronique, il introduit par le geste et jusque dans la création d’instrument ce qu’il nomme « l’erreur sensible » comme « moteur des possibles ».

Ses hypothèses selon lesquelles l’utilisation quotidienne d’un outil nous transforme et transforme le monde se trouvent validées par la lecture des travaux de Bernard Stiegler ainsi que par ceux de Gilbert Simodon et Norbert Wienert (Cybernetique et Société). En ce qui concerne ses réflexions sur l’appréciation du potentiel offert par l’erreur, c’est Ernst Schroedinger, dans son ouvrage « Qu’est ce que la vie? », qui lui permet d’en
mesurer les enjeux .

La musique qu’on entends au fil de l’épisode vient de plusieurs sorties différentes:

1) “Membrane” Live à la Membrane / improvisation public (Zinc La Friche Marseille 2017)
2) Les prothèses barbares – hommage à Jean Dubuffet / LP “Art Brut Moleculaire” (GMEM 2016)
3) “Membrane” Live à la Membrane / improvisation public (Zinc La Friche Marseille 2017)

soundcloud.com/fa-cesario

ordonnance.bandcamp.com/

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s